Les TIC au service de l’efficacité énergétique du bâtiment

Je participais le mois dernier à une table ronde organisée par la mission Ecoter sur le thème: “Bâtiments intelligents et durables, les TIC au service de l’efficacité énergétique”. 
Je développais deux pistes de contribution de l’IT: le réaménagement optimal des espaces grâce à la mobilité et le pilotage énergétique temps réel (ce sera l’occasion d’un prochain article…). J’ai également eu le plaisir d’écouter des interventions très pertinentes sur le sujet.

J’ai été particulièrement interpellé par la présentation de Bruno Marotte, Directeur Rénovation énergétique des bâtiments IDF chez Bouygues Construction. Il évoquait les efforts de Bouygues Construction pour satisfaire aux exigences du Grenelle de l’environnement concernant la diminution des consommations énergétiques des bâtiments en France: -40% d’ici 2020. Si le secteur du bâtiment neuf est bien engagé avec les nouvelles réglementations RT2012 (Bâtiment Basse Consommation, 50KWh/an/m2 de consommation annuelle) et RT2020 (Bâtiment à énergie positive), les efforts sur les bâtiment existants demandent à travailler sur plusieurs fronts.
 Bruno Marotte expliquait les trois axes d’amélioration et les économies cumulées: changement des comportements et usages (5-15%), améliorations des systèmes (15-25%) et ré-étanchéification des bâtiments (25-40%). Ces chantiers sont à engager dans l’ordre, du plus économique et simple, au plus coûteux et complexe.

Réduire la consommation du bâtiment existant (Source Bouygues Construction)

Quels rôles jouent les Technologies de l’Information dans cette perspective? Elles sont essentielles dans les deux premiers chantiers. Le changement des comportements et des usages passe notamment par la capacité à donner de l’information personnalisée sur l’impact environnemental. La solution GreenAware que j’évoquais dans un précédent article (« GreenAware bientôt chez vous…» en décembre dernier) répond justement à ce besoin en fournissant une mesure temps réel du comportement d’un bâtiment et en construisant des tableaux de bords à destination des gestionnaires techniques et des occupants. L’amélioration des systèmes concerne les systèmes actifs du bâtiment (chauffage, climatisation, éclairage, consommations spécifiques) et leur intégration dans une chaîne de pilotage. L’initiative EnergyWise entre totalement dans ce chantier. EnergyWise permet d’obtenir la vision complète des consommations électriques d’un bâtiment et d’appliquer des politiques d’économies et d’optimisation énergétiques.

L’IT permet d’accompagner la transformation du bâtiment de manière progressive. Elle engage sur un cercle vertueux où les premières économies dégagées lors des deux premières phases aident à financer la troisième. Et elle offre un axe d’action immédiat avec le minimum de perturbation opérationnelle.

Olivier.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :