Tech Notes – Les mécanismes d’autodécouverte d’EnergyWise

Les équipements appartenant à un même domaine EnergyWise vont s’autodécouvrir en envoyant des paquets contenant:

  • l’adresse IP (pour savoir à qui répondre)
  • le nom du domaine de l’équipement
  • le nom
  • le rôle
  • ce qu’il peut faire (« device capability code »)

Cet article va présenter les différentes techniques qui permettent l’autodécouverte et sont visibles sur cet écran :

La découverte de niveau 2

Cisco Discovery Protocol est un protocole propriétaire Cisco de la couche 2 (liaison de données) qui permet aux équipements Cisco de se découvrir automatiquement sans connexion IP. Ces paquets de découverte ne sont pas propagés et ne concerne donc que les voisins immédiat (« One-hop »). Sur un routeur/commutateur Cisco, on peut par exemple utiliser la commande #show cdp neighbors pour voir les équipements voisins (l’équivalent normalisé LLDP n’est pas encore supporté sur EnergyWise).
Les paquets de découverte sont envoyés toutes les 75 secondes au début puis leur fréquence diminue géométriquement  jusqu’à un maximum de 15 minutes.

La découverte de niveau 3

Cette découverte concerne les équipements qui embarquent une intelligence (« l’agent ») EnergyWise. La découverte se fait par des paquets UDP en suivant la même logique, avec pour destination un broadcast 255.255.255.255 et le port configuré sur l’équipement (par défaut 43440).
Le paquet contient également un port TCP sur lequel l’agent écoute pour que le commutateur puisse initier une communication avec lui et ainsi échanger des informations.

La configuration statique

Un grand classique : lorsque certains équipements ne peuvent pas se découvrir car séparés sur le WAN. On peut alors « forcer » leur découverte en les entrant manuellement en mode configuration :
Si la découverte échoue:
(config)# energywise neighbor <ip> <portSurLequelEcouter>
Par exemple
(config)# energywise neighbor 10.4.1.12 43440

Le système de cache

Les agents EnergyWise peuvent avant de s’éteindre ou de se placer en veille demander au commutateur de garder en cache leur présence. Le commutateur répondra alors à la place de l’équipement en cache quand une requête demandera sa consommation. Il restera alors en cache jusqu’à ce que l’un des événements suivants se produit:

  • un autre agent se connecte sur le même port
  • la commande #clear energywise endpoints [all | cached] est tapée
  • Energywise est désactivé

Le système de cache permet de maintenir la topologie du domaine EnergyWise inchangée lors des périodes de veille.

Les mécanismes d’autodécouverte d’EnergyWise simplifient le déploiement du réseau et son évolution qui est prise en compte dynamiquement.

Encore un avantage d’utiliser le réseau pour gérer l’énergie!

Matthieu.

À propos Matthieu Coudron
Stagiaire EnergyWise.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :